Navigation – Plan du site

Catherine Bolly

Catherine Bolly est chercheuse à l’Université Catholique de Louvain (Chargée de recherches du F.R.S.-FNRS) et membre du centre de recherche Valibel – Discours et Variation.

Catherine Bolly

 

Ses recherches actuelles se situent à l’intersection de deux domaines de recherche : la phraséologie et la grammaticalisation. Dans le cadre de sa thèse (2008), elle a étudié l’acquisition en français langue étrangère des collocations verbo-nominales construites avec des verbes fréquents, à un stade avancé d’apprentissage. Elle s’intéresse aujourd’hui à l’évolution (en diachronie) et à la plurifonctionnalité (en synchronie) de marqueurs de discours fréquents, tels que les parenthétiques (ex.: tu vois), les connecteurs (ex.: (on a) vu que) et les adverbiaux spatio-temporels (ex.: ). Par le biais d’analyses comparatives (écrit/ oral ; français de Belgique/ France/ Québec), l’objectif est d’étudier (i) quand et comment des unités linguistiques à contenu initialement conceptuel peuvent acquérir au cours des siècles un contenu procédural, et (ii) quelles fonctions sémantico-pragmatiques ces marqueurs sont susceptibles de remplir dans l’organisation du discours, tenant compte de leur degré de grammaticalisation et de collocabilité. La méthode adoptée repose sur une analyse paramétrique et statistique de données de corpus authentiques, combinant approche quantitative et qualitative.

 

Courriel : Catherine[point]Bolly [arobase]uclouvain[point]be

Site web: http://www.uclouvain.be/valibel

 

 

 

 

---- [English version]

 

 

 

Catherine Bolly is a F.R.S.-FNRS researcher at the Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve, Belgium), and is a member of the Valibel – Discourse and Variation center.

 

In her current research, she is interested in two overlapping research areas: phraseology and grammaticalization. Her main research at the moment examines the diachronic development and synchronic (multi-)functionality of French discourse markers (ex.: ), with a special focus on high-frequency verbs (ex.: tu vois, (on a) vu que). Through comparative studies (synchrony/ diachrony; written/ spoken; Belgian/ French/ Quebec) she aims to investigate (i) diachronic shifts from conceptual domain to procedural domain, and (ii) functions of these markers in discourse structure with respect to their degree of grammaticalization and collocability. Her Ph.D. thesis (2008) focused on the acquisition of verb-noun collocations constructed with high frequency verbs at an advanced level of acquisition in written French as an L2. From a methodological point of view, she developed a corpus-based approach in which a parametric and statistical method combines with a more functional approach.